La liste de vérification du patient

Vous pensez avoir contracté la maladie de Lyme ? Vous devriez dans ce cas prendre des mesures spécifiques afin d’accroître vos chances d’obtenir un diagnostic exact.

Il est extrêmement difficile de diagnostiquer la maladie de Lyme. Les personnes atteintes de cette maladie reçoivent souvent un diagnostic erroné. Il est également souvent difficile de vérifier si un bon diagnostic a été établi puisqu’il n’existe pas d’analyses précises.

Les médecins expérimentés diagnostiquent la maladie de Lyme cliniquement. Ils basent ainsi leur diagnostic sur une évaluation de vos facteurs de risque et de vos symptômes. Vous pouvez aider votre médecin à établir un bon diagnostic en suivant notre « liste de vérification du patient ».

Avant de vous rendre chez un médecine…

  1. Gardez la tique afin de la faire analyser.
    Si vous trouvez une tique sur votre corps et si vous la retirez avant de vous rendre chez un médecin, gardez-la afin de la faire examiner ultérieurement. Il est en fait plus facile d’analyser une tique et de vérifier si elle est infectée ou non par la maladie de Lyme que de faire faire des analyses à une personne. Contactez le groupe de soutien CanLyme de votre région qui vous indiquera où aller pour faire analyser la tique. Important : si vous découvrez une tique, n’attendez pas que des symptômes apparaissent et faites analyser la tique très rapidement. Consultez immédiatement un médecin.
  2. Prenez des photos de votre éruption cutanée.
    Un érythème migrant (des rougeurs circulaires qui s’étendent) est un signe courant de la maladie de Lyme. Les rougeurs associées à cette maladie ne durent généralement que quelques jours. Il est donc important de prendre des photos afin de les montrer à votre médecin si l’érythème migrant a disparu.
  3. Notez les symptômes les plus fréquents de la maladie de Lyme.
    Certains symptômes sont caractéristiques de cette maladie. N’oubliez pas d’indiquer à votre médecin si les symptômes suivants se manifestent : rougeurs étranges, symptômes grippaux, raideurs ou douleurs articulaires ou osseuses, crampes musculaires.
  4. Essayez de vous souvenir de la date et de la manière dont vous avez été infecté.
    Si vous avez passé du temps dans des habitats propices aux tiques lorsque vous faisiez du camping, de la randonnée, du jardinage, etc., votre risque de contracter la maladie de Lyme est plus élevé. Le fait de connaître la date à laquelle vous avez été exposé à la maladie de Lyme aidera votre médecin à diagnostiquer et à traiter l’infection.
  5. Indiquez dans un tableau à quel moment sont apparus vos symptômes.
    Il est difficile de diagnostiquer la maladie de Lyme car cette maladie présente de nombreux symptômes. Si vous notez tous vos symptômes, votre médecin évaluera plus facilement votre état de santé et éliminera ainsi d’autres maladies possibles. Téléchargez et remplissez le questionnaire sur la maladie de Lyme du Dr Burrascano qui vous aidera à repérer vos symptômes.
  6. Mentionnez que vous vous êtes référé au site de CanLyme.
    Au Canada, CanLyme.com est la ressource dans laquelle vous trouverez les meilleurs renseignements au sujet de la maladie de Lyme. De plus, nous avons créé une section qui s’adresse tout particulièrement aux médecins.

Trouvez près de chez vous un médecin qui possède de bonnes notions sur la maladie de Lyme.

La maladie de Lyme est une maladie relativement nouvelle au Canada. De nombreux médecins n’effectueront pas les analyses qui pourront dépister la maladie de Lyme et ne la traiteront pas car ils ont été mal renseignés sur le taux d’infection.

Veuillez contacter le groupe de soutien CanLyme de votre région afin de trouver des médecins bien informés au sujet de la maladie de Lyme et au sujet des critères de soins de l’ILADS (International Lyme and Associated Diseases Society).

Vous cherchez un médecin ? Contactez CanLyme