Les symptômes

Les symptômes de la maladie de Lyme peuvent apparaître rapidement ou progressivement au fil du temps. Ils sont extrêmement variés. Les premiers signes physiques de l’infection ressemblent souvent aux symptômes de la grippe (maux de gorge, maux de tête, congestion, courbatures, etc.). De nombreuses personnes, dont des médecins, confondent donc ces symptômes avec ceux de la grippe.

À un stade nymphal, une tique n’est pas plus grosse qu’un point de ponctuation.  Les  nymphes infectent de nombreux êtres humains. Mais comme ceux-ci ne se souviennent pas d’avoir été piqués, ils ne pensent que rarement à la maladie de Lyme. En fait, 50% des personnes infectées ne se souviennent pas d’avoir été piquées.

Les 5 premiers symptômes de la maladie de Lyme

  1. Une éruption cutanée au niveau de la piqûre.
  2. Des rougeurs sur d’autres parties du corps.
  3. Des rougeurs essentiellement circulaires ou ovales qui peuvent s’étendre de façon plus généralisée sur le corps.
  4. Une éruption cutanée en relief qui disparaît et réapparaît.
  5. Des symptômes grippaux : fatigue, fièvre, maux de tête, douleurs articulaires, raideur de la nuque, mal de dos, hypertrophie glandulaire.

Les autres symptômes de la maladie de Lyme

La tête, le visage et le cou

  • Chute de cheveux inexpliquée.
  • Maux de tête d’intensité modérée ou sévère, crises.
  • Pression dans la tête, lésions de la substance blanche dans le cerveau (IRM).
  • Spasmes musculaires sur le visage ou ailleurs. Paralysie faciale (paralysie de Bell et syndrome de Horner).
  • Sensation de picotement dans le nez, sur (le bout de) la langue, sur les joues. Rougeur du visage.
  • Raideurs ou douleurs au niveau de la nuque.
  • Raideurs ou douleurs au niveau de la mâchoire. Problèmes dentaires.
  • Maux de gorge, besoin constant de s’éclaircir la voix, mucosités (flegme), enrouement, nez qui coule.

Les yeux / La vue

  • Vision double ou trouble.
  • Perception accrue de points noirs.
  • Douleurs dans les yeux ou gonflement autour des yeux.
  • Hypersensibilité à la lumière.
  • Lumières clignotantes, vagues périphériques ou images fantômes au coin des yeux.

Les oreilles / l’ouïe

  • Perte auditive dans une oreille ou dans les deux oreilles.
  • Oreilles bouchées.
  • Bourdonnement dans les oreilles.
  • Douleurs dans les oreilles. Hypersensibilité aux sons.
  • Tintement dans une oreille ou dans les deux oreilles.

Les systèmes digestif et excrétoire

  • Diarrhée.
  • Constipation.
  • Vessie irritable (difficulté à commencer/ à s’arrêter d’uriner) ou cystite interstitielle.
  • Maux d’estomac (nausées ou douleurs) ou RGO (reflux gastro-œsophagien).

Le système musculo-squelettique

  • Douleurs osseuses et articulaires ou gonflement, syndrome du canal carpien.
  • Raideurs dans les articulations, dans le dos, dans la nuque.
  • Synovite du coude.
  • Douleurs musculaires ou crampes (Fibromyalgie).

Les systèmes respiratoire et circulatoire

  • Souffle court, difficulté à respirer profondément ou suffisamment, toux.
  • Douleurs thoraciques et douleurs dans les côtes.
  • Sueurs nocturnes ou frissons inexpliqués.
  • Palpitations cardiaques ou battements cardiaques supplémentaires.
  • Endocardite, blocage cardiaque.

Le système neurologique

  • Tremblements inexpliqués.
  • Sensations de brûlures ou douleurs lancinantes dans le corps.
  • Fatigue, syndrome de fatigue chronique, faiblesse, neuropathie périphérique ou paralysie partielle.
  • Pression dans la tête.
  • Engourdissement dans le corps, picotements et fourmillements.
  • Équilibre fragile, vertiges, difficulté à marcher.
  • Mal des transports accru.
  • Étourdissements, endormissements.

Le bien-être psychologique

  • Humeur changeante, irritabilité, troubles bipolaires.
  • Dépression inhabituelle.
  • Perte du sens de l’orientation (la personne se perd ou a l’impression d’être perdue).
  • Impression de perdre la tête.
  • Réactions émotionnelles excessives, tendance à pleurer facilement.
  • Excès de sommeil ou insomnies.
  • Difficulté à s’endormir ou à rester endormi.
  • Narcolepsie, apnée du sommeil.
  • Crises de panique, anxiété.

Les aptitudes mentales

  • Perte de mémoire (à court terme et à long terme).
  • Confusion, difficulté à penser clairement.
  • Difficulté à se concentrer et à lire.
  • La personne se rend au mauvais endroit.
  • Difficulté à parler (difficulté à articuler ou discours très lent).
  • Bégaiement.
  • La personne oublie comment effectuer de simples tâches.

La reproduction et la sexualité

  • Perte de la libido.
  • Dysfonctionnement sexuel.
  • Douleurs menstruelles inexpliquées, irrégularité.
  • Douleurs inexpliquées au niveau des seins, écoulement.
  • Douleurs testiculaires ou pelviennes.

Le bien-être général

  • Sensations olfactives imaginaires. 
  • Prise ou perte de poids inexpliquée. 
  • Fatigue extrême. 
  • Hypertrophie glandulaire ou hypertrophie des ganglions lymphatiques. 
  • Fièvres inexpliquées (fortes ou modérées). 
  • Infections à répétition (sinus, reins, yeux, etc.). 
  • Évolution des symptômes qui apparaissent et disparaissent. 
  • La douleur se répand dans différentes parties du corps. 
  • Les premiers symptômes ressemblaient à ceux de la grippe. 
  • Depuis, vous ne vous sentez pas bien. 
  • Température corporelle basse. 
  • Allergie ou sensibilité aux produits chimiques. 
  • Effets de l’alcool renforcés et sensation accrue de gueule de bois.