Toutes les personnes atteintes de la maladie de Lyme présentent un érythème migrant.

Bien que les rougeurs soient fréquentes, seuls 30% des patients atteints de la maladie de Lyme signalent avoir des rougeurs et seuls 9% d’entre eux présentent un érythème migrant classique.