Les défenseurs de la maladie de Lyme sont « anti-science ».

Les chercheurs qui travaillent sur la maladie de Lyme préconisent une analyse plus complète, plus ouverte et plus transparente de la maladie ainsi qu’une réévaluation continue des directives au fur et à mesure que de nouvelles données apparaissent.