TVA Nouvelles: Le Collège des médecins se défend d’abandonner les malades

TVA Nouvelles | Publié le 

Beaucoup de réactions à la suite de notre émission «J.E.» sur les ravages de la maladie de Lyme. Le Collège des médecins se défend d’abandonner les malades.

Notre équipe a rencontré de nombreuses personnes atteintes de la maladie qui disent devoir se battre pour obtenir un diagnostic, pour se faire soigner et pour être pris au sérieux par le corps médical.

Certains ont même dû s’exiler pour se faire soigner aux États-Unis pour obtenir des soins, et ce, moyennant des milliers de dollars.

Le Dr Amir Khadir, spécialisé en infectiologie et en microbiologie, croit que les médecins doivent travailler plus fort. “Devant ces témoignages, nous les médecins, le corps médical doit être un peu plus humble, un peu moins certain de son savoir, se remettre en question, admettre que nos tests sont défaillants”, a-t-il expliqué en entrevue avec Mario Dumont.

Regarder le segment télévisé sur la maladie de Lyme

Une réflexion sur;

  1. Maria Tampas … le a dit:

    I was told by a public health physician to present myself at the Emergency on the 15th of August 2019.
    Elisa lyme test positif.
    I have been presenting with symptoms of viral meningitis since the 25th june 2019.
    Hopital Sacre-Coeur gave me a head scan 2 treatments of Maxeran for migraines and just before I was disharged called a code white.
    A code white is usually called for violent patients. I was disharged by the emergency and microbiology team with no treatment plan.
    I was experiencing symptoms of mania, stroke and facial numbness upon disharge.
    I was humilated called borderline and left untreated once again.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *