MALADIE DE LYME. Le cri d’alarme de 100 médecins : “Il y a urgence”

 

ils lancent l’alerte. De plus en plus souvent, ces médecins sont confrontés à des malades qui errent des années d’hôpital en hôpital. Paralysés, souffrant de douleurs musculaires et articulaires, on leur a diagnostiqué à tort un Alzheimer, une sclérose en plaques ou une spondylartrite. Ils sont en fait atteints de la maladie de Lyme chronique, transmise par les tiques.

Une maladie non reconnue en France, sous-diagnostiquée, que la Sécu rechigne à prendre en charge. Et pourtant en forte expansion. Le gouvernement annonce un plan d’action national pour septembre. Opération de com’ ou réelle prise en compte de cette épidémie cachée ? Dans “l’Obs”, plus de cent médecins, emmenés par le professeur Christian Perronne, chef du service infectiologie de l’hôpital de Garches (93), lancent un appel d’urgence à la ministre de la Santé.

Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *