Des mesures réclamées pour contrer la maladie de Lyme

 Publié le 21 mars 2014 à 08h54 | Mis à jour le 21 mars 2014 à 08h54    

(SHERBROOKE) «Ce n’est quand même pas normal que les vétérinaires soient capables d’établir le diagnostic de la maladie de Lyme chez les animaux, mais pas les médecins québécois chez les humains.»

Dans la foulée de la controverse à propos de cette maladie dont La Tribune faisait état mercredi, le producteur agricole Larry Downey, de Cookshire-Eaton, dont la conjointe avait alors témoigné de la réalité vécue par rapport à la bactérie causée par cette maladie, a réclamé «une meilleure formation du corps médical au Québec».

Lire l’article complet

 

Les commentaires sont fermés.